Sensibilisation

Pour une culture
de la non-torture

L’OMCT vise à sensibiliser le grand public et à lancer un débat sur les questions relatives à la torture et aux mauvais traitements et leur impact sur la société.

L’OMCT se mobilise avec ses partenaires à diverses occasions et notamment lors de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture (26 juin) et la Journée internationale des droits de l’Homme (10 décembre), en encourageant la mise en œuvre d’activités culturelles.

Sous le Jasmin : La force
de l’image, le poids des mots

L’OMCT et le photographe Augustin Le Gall ont réalisé une exposition photographique intitulée « Sous le Jasmin », constituée d’une série de portraits et de témoignages des victimes de torture, de traitements cruels, dégradants ou inhumains en Tunisie. Le photographe a « capturé » les visages et les histoires de 36 hommes et femmes venus de divers horizons politiques et originaires de différentes régions de Tunisie.

On y découvre un passé profondément marqué par l’infamie tout en ouvrant des perspectives sur une autre Tunisie, plus juste et plus humaine.

Menna Fina :
Sous le regard des jeunes

Le projet « Sous le Jasmin, l’histoire d’une répression » est un projet vivant. Dans le but d’impliquer les jeunes, l’OMCT et le photographe Augustin Le Gall ont organisé quatre sessions d’initiation à la photographie engagée (Tunis, Tabarka, Djerba, Tozeur). Une cinquantaine des jeunes ont été sensibilisés à la démarche de l’OMCT afin de retracer les histoires des victimes de la torture vivant dans leurs quartiers. La prochaine édition de l’exposition « Sous le Jasmin » sera réalisée par ces jeunes photographes tunisiens.

Télecharger le catalogue d’exposition

« L’Homme sans voix »

Le court-métrage « L’Homme sans voix », réalisé par Paradox Film en collaboration avec l’OMCT, a été diffusé pour la première fois le 26 juin 2018 lors de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture. Le film traite du traumatisme physique et psychologique du protagoniste, Taoufik, qui, après avoir subi des tortures, doit se reconstruire une nouvelle vie. Un vécu emblématique pour toutes les victimes.

Voir le court-métrage

Les actions culturelles dans le monde carcéral

A l’intérieur comme à l’extérieur des prisons, l’OMCT cherche à faire reconnaître le monde carcéral comme partie prenante de la société tunisienne

Le festival international
du film entre dans les prisons

Depuis 2015, les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) et l’OMCT, en coopération avec la Direction Générale des Prisons et de la Rééducation (DGPR), projettent les films de la sélection officielle du festival dans les prisons et les centres de rééducation. Les séances sont suivies de débats entre acteurs, réalisateurs et détenus.

Collecte de livres au profit
des bibliothèques pénitentiaires

En février 2016, les militants Lina et Sadok Ben Mhenni ont initié une campagne de collecte de livres pour les bibliothèques des établissements pénitentiaires. L’OMCT et la DGPR se sont joints avec un grand enthousiasme à cette initiative citoyenne. Environ 20.000 livres et journaux en plusieurs langues ont ainsi été remis par l’OMCT à l’administration pénitentiaire, qui les a répartis dans toutes les prisons et les centres de rééducation.

Depuis, l’OMCT, en coopération avec la DGPR, assure des formations aux agents bibliothécaires en termes de gestion, de documentation, d’archivage et de développement d’actions complémentaires : création de salles de lecture, de séances de lecture collective ou suivie, des concours de lecture

Pour suivre l'ensemble de l'actualité de la collecte : Page Facebook officielle

« Dessinons la paix
et la démocratie »

En partenariat avec l’association Cartooning For Peace (CFP) et la DGPR, l’OMCT a lancé le projet « Dessinons la paix et la démocratie » dont l’objectif est de promouvoir une culture de paix et de tolérance par le dessin auprès des détenu(e)s. Initié dans six prisons, ce projet permet la rencontre entre dessinateurs de presse, spécialistes de l’image et détenu(e)s lors d’ateliers créatifs.

Journées d'action,
les rendez-vous
annuels

8 mai

Journée nationale contre
la torture en Tunisie

La date du 8 mai a été choisie en souvenir de Nabil Baraketi, un jeune homme de 26 ans qui avait été torturé à mort lors de sa garde à vue en 1987. Son corps a été retrouvé dans le village de Gaafour, où, depuis, la population se réunit chaque année en sa mémoire et en celle de toutes les victimes de la torture en Tunisie.

[Voir les photos]
26 Juin

Journée internationale pour le soutien aux victimes de torture

Afin d’œuvrer à l'élimination de la torture, de lutter contre l'impunité et d’assurer l’application de la Convention des Nations Unies contre la torture, l’Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé le 26 juin " Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture. " (Résolution 52/59).

A cette occasion, l'OMCT, aux côtés de ses partenaires, se mobilise pour sensibiliser l'opinion publique grâce à l'organisation d’activités telles que des marches citoyennes pacifiques, des témoignages, des actions de plaidoyer ou encore des manifestations artistiques et culturelles dans des espaces publics.

[Voir les photos]
10 Décembre

Journée internationale
des droits de l'Homme

Suite à l'adoption de la Déclaration universelle des droits de l'Homme en 1948, l'Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 10 décembre « Journée des droits de l'Homme » (Résolution 423(V)).

L'OMCT rappelle, à travers diverses actions citoyennes, l'importance pour chaque être humain de pouvoir jouir du droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne.

[Voir les photos]